Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Il était une fois Woluwe : Responsable du Service des Transports Scolaires 🚌🎤

Comme vous le savez, nous avons dĂ©cidĂ© de publier des articles qui mettent en lumière les membres de la communautĂ© scolaire. Cette semaine nous rencontrons Hong Ha Nguyen, responsable du service des Transports Scolaires.

Nous lui avons posé quelques questions, concernant les challenges du service, comment se déroule une journée, et plus. Nous remercions Hong Ha pour sa disponibilité et son aide !

Avec les premiers bus qui quittent leur point de départ à 7h00, vous parvenez à avoir vos heures de sommeil ?

Je dois dire que pendant les premiers jours … semaines d’Ă©cole, nous ne dormons pas beaucoup. Nous commençons Ă  7h, nous devons donc ĂŞtre lĂ  avant en cas de problèmes, d’absences, etc. Une journĂ©e typique commence Ă  7h et se termine Ă  18h et parfois mĂŞme plus tard. C’est pourquoi l’Ă©quipe des transports se relaie pour effectuer les gardes du matin, afin que nous puissions tous avoir un Ă©quilibre entre les gardes du matin et celles de l’après-midi. Comme vous le savez, notre dĂ©partement gère le transport scolaire sur les sites de Woluwe et d’Evere. Nous avons AndrĂ© et Luz Ă  Evere, Ferhan, Xavier, Dominika et moi-mĂŞme Ă  Woluwe, ainsi que ClĂ©mence qui nous aide beaucoup.

Quels sont les défis quotidiens les plus courants et comment les résolvez-vous ?

En dĂ©but d’annĂ©e, le dĂ©fi le plus difficile Ă  relever est de trouver un Ă©quilibre. En effet, durant l’Ă©tĂ©, nous passons en revue tous les trajets de bus, les circuits, la durĂ©e des trajets, etc. Comme vous le savez, nous avons chaque annĂ©e des dĂ©parts et des arrivĂ©es de familles, il faut donc que les arrĂŞts soient Ă©quitablement positionnĂ©s dans les quartiers pour ne pas crĂ©er de dĂ©sĂ©quilibre entre les familles, les horaires sont Ă©galement crĂ©Ă©s de manière thĂ©orique, nous avons calculĂ© le temps que met un bus pour se rendre d’un arrĂŞt Ă  l’Ă©cole et vice versa. C’est pourquoi, Ă  chaque rentrĂ©e scolaire, il faut du temps pour que notre service se mette en place et pour voir comment les tournĂ©es se font effectivement dans la pratique, afin de pouvoir mettre en place rapidement les changements et les modifications. Pour 2023-2024, le dĂ©mĂ©nagement temporaire a fait tanguer notre bateau, et nous avons dĂ» nous adapter rapidement, ce que nous faisons toujours ! Avec une communautĂ© scolaire de plus de 3800 Ă©lèves (Evere et Woluwe rĂ©unies), nous recevons chaque jour de nombreuses demandes auxquelles nous devons rĂ©pondre – c’est un vrai dĂ©fi ! Nous organisons notre journĂ©e de travail en fonction des prioritĂ©s urgentes et importantes. Nous faisons de notre mieux pour rĂ©duire au maximum les problèmes et risques opĂ©rationnels.

Au cours de l’annĂ©e, les dĂ©fis varient, cette annĂ©e la transformation digitale a Ă©tĂ© un vĂ©ritable dĂ©fi, l’Ă©quipe a travaillĂ© dur pour que cela n’affecte pas les opĂ©rations quotidiennes, pour mettre Ă  jour et exporter toutes nos bases de donnĂ©es (cartes, horaires, donnĂ©es des compagnies de bus, itinĂ©raires dessinĂ©s, etc). Le manque de superviseurs, les changements de dernière minute et les absences sont Ă©galement difficiles Ă  anticiper au jour le jour. Nous avons nos projets annuels, tels que l’Ă©cologisation des bus, nous recherchons de nouvelles compagnies de bus pour pallier les pĂ©nuries, sans oublier les discussions avec les autres APEEEs des Ă©coles europĂ©ennes sur la façon dont nous pouvons Ă©galement amĂ©liorer notre service !

GĂ©rer un rĂ©seau de bus pour +/- 3000 (72% des Ă©lèves utilisant le bus) Ă©lèves dans tout Bruxelles et au-delĂ  (parcourant plus des centaines de km chaque jour) semble extrĂŞmement exigeant. Qu’est-ce qui vous a amenĂ© Ă  accepter ce travail ?

Ce qui m’anime et me motive dans ce travail, c’est de collaborer avec une Ă©quipe pour atteindre un objectif et le rĂ©aliser. Le dĂ©vouement de l’Ă©quipe fait que nous parvenons Ă  organiser un service assez complexe, tant sur le plan logistique qu’administratif.
Mais au-delĂ  de cela, j’aimerais partager une expĂ©rience rĂ©cente qui rĂ©sume la raison pour laquelle je fais ce travail.
Le premier vendredi a Ă©tĂ© très compliquĂ© Ă  organiser, avec des navettes Ă  13h. Beaucoup d’enfants revenaient sur le site de Woluwe au lieu de rester Ă  Evere. Je suis descendu au parking des bus pour aider et j’ai rencontrĂ© une enfant de P2 qui Ă©tait arrivĂ©e par erreur dans la navette. Je l’ai prise en charge et j’ai contactĂ© ses parents pour rĂ©soudre le problème. Le vendredi suivant, je l’ai rencontrĂ©e sur le site d’Evere et elle s’est approchĂ©e de moi d’une voix joyeuse et enjouĂ©e « Mais je te connais ! » et m’a serrĂ©e dans ses bras.
Je suis retournée au bureau avec un grand sourire, en me disant que je savais pour qui je travaillais.

Pouvez-vous nous expliquer votre processus de sélection des entreprises de transport scolaire et du personnel accompagnant les bus ?

Nous travaillons depuis des annĂ©es avec la plupart de nos compagnies de bus (13 au total), qui ont fait leurs preuves. Nous travaillons avec des entreprises qui placent la sĂ©curitĂ© des enfants au premier plan. Le fait de travailler avec un si grand nombre de compagnies diffĂ©rentes nous donne une grande flexibilitĂ©. Nous les sĂ©lectionnons en fonction de l’Ă©tat de leurs vĂ©hicules, de leur rĂ©putation et surtout de leur rĂ©activitĂ© et de leur disponibilitĂ©.

Depuis COVID, certaines entreprises ont fait faillite et nous avons dû trouver de nouvelles entreprises ayant des véhicules et des chauffeurs disponibles. Nous sommes confrontés à une véritable pénurie de chauffeurs dans le secteur depuis près de deux ans.

En ce qui concerne les superviseurs, nous travaillons avec une partie prenante qui nous envoie des personnes. Nous les auditionnons ensuite pour déterminer si elles sont aptes à travailler avec des enfants avant tout, avec un seul objectif : la sécurité des enfants.

Au dĂ©but de l’annĂ©e scolaire, une formation est organisĂ©e pour tous nos encadrants afin de les prĂ©parer Ă  l’annĂ©e scolaire.

Nous visons Ă  remplir tous nos bus d’encadrants, ce qui est dĂ©jĂ  le cas l’après-midi pour tous les enfants des Ă©coles maternelles et primaires.

Quels sont les points dont vous tenez compte lorsque vous dessinez la carte des bus pour une nouvelle année scolaire ?

Pour dessiner les itinĂ©raires de bus, nous commençons un mois avant les inscriptions, afin de pouvoir baser nos itinĂ©raires sur la demande de l’annĂ©e suivante. Chaque annĂ©e, nous recevons des courriels de parents, nouveaux et anciens, qui nous demandent de revoir les emplacements des arrĂŞts de bus disponibles dans leur Espace PrivĂ©. Nous essayons de satisfaire toutes les demandes sans porter prĂ©judice aux parents qui sont satisfaits de leurs arrĂŞts, nous avons essayĂ© de coller nos arrĂŞts sur des arrĂŞts de transport public dĂ©jĂ  disponibles et actuels. Ces dernières annĂ©es, les communes de Woluwe Saint Lambert, Woluwe Saint Pierre et Kraainem nous ont fait savoir que les bus ne pouvaient plus emprunter certaines rues en raison de la taille et du poids de leur vĂ©hicule. Nous avons Ă©galement une liste de critères tels qu’un arrĂŞt doit avoir quelques demandes, le trajet entier ne doit pas ĂŞtre trop long, ĂŞtre situĂ© sur des axes principaux (lorsque cela est possible),…

Quels ont été les plus grands défis supplémentaires lors de la préparation de cette année scolaire ?

Comme mentionnĂ© ci-dessus, pour l’annĂ©e scolaire 2023-2024 et jusqu’en novembre, après le dĂ©mĂ©nagement Ă©courtĂ©, le dĂ©mĂ©nagement temporaire a Ă©tĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent, notre principal dĂ©fi. D’un point de vue extĂ©rieur, les parents doivent penser que les retards, les mauvais bus, etc. sont plus importants cette annĂ©e, mais en rĂ©alitĂ©, non ! Cette annĂ©e, nous avons pu nous installer après 2 semaines pour absorber les retards et nous rĂ©organiser plus rapidement que les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes. Cela ne veut bien sĂ»r pas dire que quelques bus le matin ne sont pas en retard et n’accumulent pas les retards s’ils rencontrent des problèmes de circulation ou de travaux routiers pour lesquels nous n’avons pas Ă©tĂ© informĂ©s, etc. Mais en fin de compte, la situation est meilleure cette annĂ©e que l’annĂ©e dernière Ă  la mĂŞme heure, malgrĂ© tous les changements que nous avons rencontrĂ©s.
Un autre dĂ©fi majeur est de pouvoir travailler avec un tout nouveau système informatique, qui en est encore Ă  ses dĂ©buts, avec tout ce que cela implique comme le manque de communication au dĂ©but de l’annĂ©e scolaire (impossibilitĂ© d’envoyer des SMS aux parents en cas de retard d’un bus).

Nous vous informons que les inscriptions aux services de transport et de cantine de l’APEEE pour la prochaine annĂ©e scolaire 2024-2025 auront lieu vers la mi-juin et les activitĂ©s pĂ©riscolaires de l’APEEE, fin juin.

Cette pĂ©riode d’inscription, qui est lĂ©gèrement plus tardive que d’habitude, permettra Ă  l’APEEE de s’assurer que tout est en place pour un processus d’inscription fluide et efficace.

Nous apprĂ©cions votre comprĂ©hension et votre patience et vous remercions pour votre coopĂ©ration et votre soutien. Pour obtenir les dernières informations, veuillez consulter votre boĂ®te mail et le site web de l’APEEE. Si vous avez d’autres questions ou prĂ©occupations, n’hĂ©sitez pas Ă  nous contacter Ă  l’adresse secretariat.apeee@woluweparents.org.

Bien Ă  vous,

APEEE Bxl II

(Remarque: ce message a Ă©tĂ© envoyĂ© Ă  tous les parents dont l’enfant est actuellement Ă  l’EEB2 et ceux dont l’enfant rejoindra l’EEB2 Ă  l’automne 2024)

NORMAL BUS SERVICE

Friday 19/01/2024 afternoon for departures at 15:30 and 16:20  

 

Updated on 19/01/2024 – 11:50